novembre
17

11 octobre. Journée Internationale de la fille. Conakry, capitale guinéenne.

Maïmouna Camara a 11 ans. Plus tard, elle veut devenir médecin pour sauver des vies. Un rêve qu’elle caresse malgré sa condition actuelle. Maïmouna vit avec sa tante dans le quartier de Nongo. Belle, intelligente et courageuse, Maïmouna a déjà été à l’école. Mais faute de moyens financiers, elle a dû abandonner l’école primaire dès la première année pour aider sa tante dans son commerce. Hadiatou, une de nos bénévoles a rencontré sa famille dans le quartier populaire de Conakry.

« On peut l’aider. Sa tante élève seule plusieurs enfants et elle a dû faire des sacrifices. On peut permettre à cette petite fille de réaliser son rêve. Je l’accompagnerai tout au long de l’année pour l’aider dans ses devoirs et faire un suivi scolaire hebdomadaire » argue Hadiatou

C’est ainsi que l’association s’est engagée à scolariser la fillette. Parce que pour nous, l’accès à une instruction est la clé pour lutter contre la pauvreté des enfants. Maïmouna a fait sa rentrée lundi 10 octobre à l’école primaire de Nongo dans la commune de Ratoma. Sur le chemin de l’école et en compagnie de Hadiatou notre bénévole, la fillette s’est laissée aller à quelques confidences : « Retourner sur les bancs de l’école, c‘est le plus beau jour de ma vie. »

ednancyednancy-soutienednancy-dons

L’association accompagnera Maïmouna cette année. Notre souhait est de la voir s’épanouir grâce au travail de suivi scolaire de nos bénévoles. Ednancy ne cessera jamais de croire que tout investissement dans l’éducation d’une fille permet d’améliorer son bien-être dans la société et contribuer par là même à un monde plus meilleur.

Maïmouna apprend à écrire

Les débuts de Maïmouna  en vidéo :

 

 

 

 

En savoir plus sur le projet : Projet éducatif Guinée

Soutenez-nous dans nos projets : Faire un don

 

Parce que le bien-être des enfants et des femmes est sacré.
lgednancy

 

 

 

Laisser un commentaire

Required fields are marked *.


Création Site WordPress