Dans le monde, 64 % des analphabètes sont des femmes. Elles dominent le marché du « CARE ». Leur autonomisation ne peut se faire que par une éducation de qualité et des formations épanouissantes.

Création Site WordPress